Mots-clefs

,

Bernard Arnault Famille Origine du NORD

Les grandes familles du Nord

Souvenez-vous de Patrice de Maistre, homme d’affaires de la Magnifique Liliane Bettencourt.

Eh bien, Patrice de Maistre a épousé en secondes noces Anne Dewarin, issue elle-même d’une grande famille industrielle du Nord (de la France).

Ce que nous appelons « le Nord », c’est généralement le Nord Pas de Calais, Lille Roubaix Turcoing.

Anne Dewarin a déjà aimé un premier mari, avec qui elle a eu deux enfants célèbres : Delphine et Antoine Arnault ! eh oui !

Anne Dewarin, fille d’industriel a épousé en première noces, en robe blanche et à l’église, le jeune Bernard Arnault, fraichement diplômé et lui-même d’une longue lignée d’industriel français familial.

Bernard est sorti Major de Polytechnique (1949) tout de même ! Son père Jean Arnault était à la tête d’une solide PME du Nord (Roubaix) en BTP.

Bernard travaille avec son père, vend l’activité BTP, et recentre l’entreprise FERINEL dans l’immobilier en bord de mer.

En 1981, il s’exile aux USA, entreprend (Ferinel Inc.) puis revient 3 ans plus tard, en 1984, et là, il bénéficie de l’appui du banquier Antoine Bernheim (Banque Lazard) pour racheter la Financière Agache.

Que s’est-il passé en ces 3 ans d’Amérique ?

Où trouve t-il les moyens, les appuis pour reprendre la très politique Financière Agache ? (le textile, le Nord, les filatures…)

N’oubliez pas tout de même que Bernard Arnault est sorti major de promotion,  de Polytechnique (en 1969). Ce genre de personne sont suivis de près dans l’évolution de leur carrière. Par les banques, par l’Etat…DE surcroit lui n’a pas démérité : il a fait un choix clair : les affaires familiales, dès le début, et il s’y tient jusqu’à présent. Et en quelques années dans l’entreprise familiale il a fait ses preuves, bon an mal an.

Rappel il pouvait de suite, en tant que major de promotion, Polytechnicien, intégrer de très grandes entreprises, un cabinet ministériel, une banque prestigieuse, une direction du service public…

Mais il choisit les entreprises familiales, la sienne d’abord, et ensuite la plupart des affaires qu’il reprend sont marquées d’un esprit familial. C’est sa marque.

«  (…) Il naît en 1949 dans un des quartiers les plus huppés de la conurbation lilloise. À Croix, et sans les connaître encore, il a pour voisins les frères Willot (repreneurs de l’empire textile Boussac), les  familles Mulliez (celle du fondateur d’Auchan), Tiberghien, Prouvost, Masurel, et …Dewavrin.

Son grand-père maternel, Étienne Savinel, a créé en 1926 une entreprise de construction de bâtiments industriels, dont la direction est assurée depuis 1950 par Jean Arnault (gendre d’Étienne et père de Bernard), ingénieur de l’École Centrale et descendant d’une lignée de militaires alsaciens.

Lorsque Bernard Arnault prend à son tour le contrôle de l’entreprise familiale, en 1974, elle compte un millier de salariés. On peut donc dire que le jeune homme dispose, de par sa famille, d’une familiarité avec les mondes de l’entreprise et de la politique.

Une situation bientôt renforcée par son passage à l’École Polytechnique et son mariage, en 1973, avec  Anne Dewavrin, qui porte le nom d’une des plus grandes familles industrielles du Nord, fille de Roger Dewavrin 1926 et Simone Defossez 1928-1980, petite fille d’Anselme Dewavrin 1899-1966, (…) »

Extrait de www.thierryprouvost.com

 

A suivre…

Philippe Alcan

Publicités